Les meilleurs jeunes entrepreneurs togolais primés

Les meilleurs Jeunes financés par le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) et le Programme d’Appui au Développement…

Les meilleurs Jeunes financés par le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) et le Programme d’Appui au Développement à la Base (PRADEB) ont été honorés le 16 mars dernier par le Ministère du Développement à la Base de l’Artisanat et de l’Emploi  des Jeunes au cours d’un dîner tenu à la place des fêtes de la nouvelle Présidence de la République .

L’événement  riche en couleurs, placé sous le haut patronage du Président de la République SEM Faure Essozimna Gnassingbé et soutenu par les grandes sociétés de la place a rassemblé autour de plusieurs  jeunes chefs d’entreprises à fort potentiel de croissance, venus de toutes les régions du Togo, d’éminentes personnalités politiques, économiques et financières. Etaient présents, Kokou Tengue, le Directeur Général de Maersk-Togo et d’Emergence  Capital, Charles Gafan, le Directeur Général de Togo Terminal ou encore Yva Badohoun, Vice-président du Patronat, Georges Dogbevi, Vice-président de la CCIT qui se sont succédées pour prodiguer aux jeunes, des conseils et des encouragements.

“Entreprendre, c’est oser, c’est travailler, et enfin c’est gagner” a confié aux jeunes entrepreneurs qui ont fait le déplacement pour la circonstance, le Directeur Général de Togo Terminal, Charles Gafan.

Le clou de la soirée a été la proclamation des résultats du concours meilleurs entrepreneurs 2017 et la remise des prix aux lauréats. Organisé de Novembre à Décembre 2017, ce concours vise à primer les jeunes promoteurs d’entreprises dont les activités évoluent bien et qui ont soldé leur crédit ou sont à jour dans son remboursement. Au total dix entrepreneurs ont été primés.  Les enveloppes offertes par l’UTB et ORABANK varient de cinq cent mille francs à deux millions  de francs CFA.

Le jeune producteur Togolais des boissons Champiso, Bessan Komlan a été nommé meilleur entrepreneur 2017. « Ce n’est pas une surprise  pour moi d’être aujourd’hui primé, parce-que ce prix est déjà préparé. Dans la cadre d’une entreprise, tout est question  de stratégie. Il est question de savoir où on veut aller et de définir des plans stratégiques et travailler pour y arriver » a-t-il affirmé.

Le jeune entrepreneur dans la trentaine remporte ainsi une enveloppe de deux millions de francs CFA.

Les lauréats de cette édition ont été classés en deux catégories. La première catégorie était celle  des micros entreprises et la seconde, celle des petites et moyennes entreprises. Pour la ministre en charge du développement à la base, Victoire Tomegah Dogbé,” le concours du Meilleur Entrepreneur permet de célébrer l’excellence et la performance de la jeunesse togolaise et inciter les jeunes à donner le meilleur d’eux”

Le gouvernement Togolais à travers le ministère du développement à la base, de l’artisanat, de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a créé divers mécanismes d’appui à l’emploi des jeunes dont le FAIEJ et le PRADEB. Ils visent à contribuer à la réduction de la pauvreté des jeunes en traitant la question de l’emploi des jeunes et de leur insertion socio-économique à travers l’auto-emploi.